HOME | PAGE WIFI | NODE52 | KADORS | DEPOT | CONTACT

Montage PoE pour WAP11


Généralités :

PoE = Power over Ethernet

Intérêt : éviter le fil d'alimentation continue de l'AP en utilisant les fils non utilisés du cable Ethernet et ainsi déporter le point d'accès au lieu le plus adapté à une bonne propagation, potentiellement éloigné des autres équipements et des prises de courants (qui a dit "un toit" ?).

Comment faire :

Tout simplement : comme les autres !
Une des docs les plus étendue :
http://www.nycwireless.net/poe/
Ou en français, le bricolage de Martin : http://www.wifi-paris.info/index.php/PoE
Attention, les cablages ne sont pas les mêmes sur toutes les pages !

Référence technique du cablage Ethernet : http://www.hardwarebook.net/connector/network/ethernet10baset.html

Un peu de petit matériel est nécessaire : 2 boitiers RJ-45 (typiquement pour prises murales) et des fiches d'alimentation adapté à votre AP. Et biensûr du câble d'alimentation, un fer à souder, un multimètre (indispensable)...

Mise à exécution :

J'ai utilisé le cablage du premier lien plus haut qui est précisé "compatible Intel, Symbol et Orinoco" mais opposé au cablage Cisco. Ce qui donne les associations suivantes :

Cable/Prise PoE
Utilisation
Fil 1
Ethernet (TX+)
Fil 2
Ethernet (TX-)
Fil 3
Ethernet (RX+)
Fil 4
Courant continu Positif 1
Fil 5
Courant continu Positif 2
Fil 6
Ethernet (RX-)
Fil 7
Courant continu Négatif 1
Fil 8
Courant continu Négatif 2

RJ-45 Femelle : et RJ-45 Mâle :

J'utilise 2 fils pour chaque polarité pour réduire la résistance du câble (sensible quand on en a plusieurs mètres ou dizaines de mètres) et aussi parce que tout le monde fait ça et qu'ils ont surement plus réfléchi que moi ! :-P

Ca donne un truc comme ça à l'arrivée :

Attention de bien tester chaque fil avec un multimètre/testeur avant de faire le branchement final car le risque de toaster son AP n'est pas négligeable !!

Le problème de la tension sur un long câble Ethernet :

L'avantage de PoE est donc de déporter l'AP assez loin de la prise...
Au niveau Ethernet, un câble Catégorie 5 permet de faire 100 mètres. Mais au niveau de la tension continue, 100 m de fil, ça oppose une certaine résistance et comme l'AP a besoin d'un certain courant, ressortez vos formules de la loi de Joule : ça vous fait un chute de tension à l'arrivée sur l'AP ! Et j'ai du me résigner à ce qu'elle ne soit négligeable malheureusement !

Avec 15 mètres de Cat5, j'ai une chute de tension qui dépend de la puissance (donc du courant) dont a besoin l'AP pour transmettre et recevoir. Et du coup, la liaison WiFi se mettait à "bagotter", surtout lors de conditions difficiles de réception : il passe ON et OFF sans arrêt, c'est inutilisable ! Le transfo de 5 V d'origine ne suffit plus ! J'ai du acheter une alimentation 3-6-9-12 V pour augmenter la tension au "début" du câble.

Voici les mesures que j'ai faites des tensions au niveau de l'AP après le câble PoE :

Tension d'alimentation
Câble de 1,5 m
Câble de 15 m
5,08 V (transfo d'origine)
4,75 V
3,39 V (le lien WiFi bagotte)
6,38 V (alim. réglable)
5,72 V
4,65 V (le lien est stable)

Je fonctionne donc avec une alimentation de 6 V (6,38 à vide) ce qui me donne après 15 m de câble seulement 4,65 V sur l'AP et j'ai mesuré la baisse de tension lorsque je charge le lien WiFi (transfert IP plein pot à 3 Mbit/s), comme le montrent les 2 images ci-dessous, on descent à 4,50 V (mais la liaison radio reste stable, ce qui n'était pas le cas avec 3,39 V).

Autre point intéressant : en montant l'alimentation de 5 à 6 V (soit de 3,4 à 4,6 environ), j'ai bien constaté que la puissance du signal augmentait sensiblement (via le graphe de NetStumbler). J'ai donc pris le risque (au départ par erreur de manipulation) d'alimenter l'AP avec 9 Volt en entrée du câble, soit -j'imagine- environ 7,5 V sur l'AP... l'AP tient et je constate encore que la puissance augmente encore mais timidement, j'ai préféré ne pas rester trop longtemps sur cette tension car je suppose qu'elle ne sera pas sans conséquence sur le long terme sur les pauvres petits circuits de mon WAP11 ! [NB. si quelqu'un qui a démonté le WAP11 sait identifier s'il y a un régulateur ou un limitateur de tension en entrée de l'alim du WAP11, ça me mettrait en confiance et je pousserai peut-être à nouveau à 9 V... Ah ! la course aux dB !].


Conclusion :

Le PoE c'est facile à faire et ça rend bien service, mais il faut bien reconnaitre que les pertes de tension obligent à une certaine adaptation avec laquelle il faut encore : 1. dépenser quelques Euros et 2. redoubler de prudence sur ce qu'on balance à l'AP !

Un multimètre et une alimentation réglable (attention si vous en achetez, il en faut une grosse : 1000 à 2000 mA !) sont des indispensables.